La ballade des mots

La ballade des mots

La lumière du monde - Christian Bobin

"Ce qui me paraît être le plus proche d'un livre, jusque dans sa forme même, c'est une tombe. Sous la couverture du livre comme sous la pierre tombale, il y a une âme qui attend une résurrection. La lecture exhume, et il y a quelque chose dans un livre qui peut à la fois revivre et nous ressusciter. Soulever la couverture d'un livre, c'est soulever une pierre tombale et entrer dans le royaume des morts."



03/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres